Tournage "La Nouvelle Caméra"

Ces derniers temps, j'ai tourné plusieurs jours dans un bidonville.

Il y a quelques semaines, j'ai eu la chance de rencontrer Théo Laboulandine et Guglielmo Scafirimuto, ainsi que de passer des essais pour leur nouveau court métrage, La Nouvelle Caméra.
Il m'a présenté le scénario et parlé des conditions de tournage. Nous allions tourner dans un bidonville, à Ris Orangis, où habitent une communauté de Roms.

L'idée m'a tout de suite séduit. Sortir des sentiers battus et de ma propre zone de confort en terme de tournage avait quelque chose d'excitant.
Mais bien heureusement, le scénario n'avait rien à voir avec une sorte de "safari photo" dans un camp de Roms. Au contraire, tout le but de l'histoire était de donner à cette minorité la chance de s'exprimer, d'exprimer au monde LEUR point de vue sur eux-même.
Peu de personnes se donnent la peine de donner de leur temps, de leur énergie pour les autres & j'avais très envie d'apporter tout ce que je pouvais au projet.

C'est l'histoire d'un jeune réalisateur, bourgeois et l'esprit fermé, qui veut filmer - de loin - un camp de Roms. Il se fait chiper sa caméra par un enfant, &l brave sa peur pour pénétrer dans le camp. Finalement, il se rend compte que ce monde n'est pas comme il l'avait imaginé, et que ce que l'enfant a filmé est bien plus vivant, représentatif de la réalité que ses images à lui.

 Théo & Guglielmo 

Théo & Guglielmo 

L'une des contrainte du film était que... Nous tournions en pellicule !
C'était ma première expérience en argentique, c'était grisant et stressant à la fois. Avoir un nombre de prises limitées, parce que nous avions un nombre de bobines limité, laissait la place à l'erreur assez proche de zéro ! Simplement l'idée que tout ce travail soit réduit à néant parce que nous n'en n'avons pas assez pour finir le tournage...

Mais tout s'est bien déroulé malgré tout, l'équipe était très professionnelle et agréable, et nous avons mis dans la boite toutes les images durant ces 3 jours !

Maintenant, place au montage, et c'est là que vous pouvez nous aider. L'argentique est unique, mais aussi un brin plus compliqué pour la post-production. Il faut passer par l'intermédiaire d'un labo compétent.
Si l'envie vous dit de devenir co-producteur du film et de participer à sa création, tout vous est expliqué en cliquant sur ce lien ci-dessous :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/la-nouvelle-camera

Pour finir, ravi d'avoir pu participer à ce projet, & hâte de vous montrer le résultat final !

Ylane